Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Le frelon asiatique "vespa velutina"
Frelon à pattes jaunes, frelon asiatique

Mieux connaître le"Vespa Velutina":

Site de l'INPN (Muséum National d'Histoire naturelle

Fiche sur le Vespa velutina

Rapport sur le frelon asiatique ( Didier BONTEMPS).

VILLEMANT 2008_Vespa velutina en France

Vespa velutina est un frelon invasif d'origine asiatique dont la présence en France a été signalée pour la première fois dans le Lot-et-Garonne par HAXAIRE et al. (2006). Les individus acclimatés en France appartiennent à la variété nigrithorax, dont la coloration est à dominante brune. Ils sont issus de femelles fondatrices qui auraient pu avoir été introduites avec des poteries importées de Chine par un horticulteur du Lot-et-Garonne. Ce dernier a en effet remarqué la présence du frelon autour de sa propriété dès 2004. L'insecte s'est depuis largement répandu dans une grande partie du sud-ouest de la France (VILLEMANT et al., 2006). Le genre Vespa comprend 22 espèces qui toutes vivent dans la région asiatique (Asie centrale et Asie du Sud-est). Seules quelques unes atteignent les Philippines ou la Nouvelle-Guinée.
Jusqu'ici, deux espèces seulement ont une aire de répartition qui s'étend de l'Asie à l'Europe: le Frelon d'Europe Vespa crabro Linnaeus, 1758 et le Frelon oriental Vespa orientalis Linnaeus, 1771 (MATSUURA M & YAMANE S, 1990). Mais, alors que V. crabro se rencontre dans toute l'Europe, la distribution de V. orientalis s'arrête à la Bulgarie, la Grèce et l'Italie. Ce dernier est par contre la seule espèce de Frelon présente en Afrique du Nord (CARPENTER & KOJIMA, 1997 ; RORTAIS et al. 2010).
Vespa velutina est le seul frelon introduit accidentellement en Europe. L'espèce a été décrite par LEPELETIER en 1836 à partir de spécimens collectés dans l'île de Java (Indonésie). Sa coloration est extrêmement variable : on distingue une douzaine de variétés, dont la variété nigrithorax qui a été décrite de Darjeeling (Inde) en 1905 par du BUYSSON (CARPENTER& KOJIMA, 1997).

.